Films muets
Malec l'insaisissablen de Buster Keaton et Malcolm St.Clair selon Jean Yves Leloup (Radiomentale)
(USA,1921.23 minutes) - à partir de 5 ans



Suite à un malencontreux hasard, Malec se retrouve poursuivi par la police. Dans un hôtel, il trouve refuge chez une charmante jeune fille dont le père n'est autre que le chef de la police.

Avec ses trouvailles et ses gags en chaîne, ce film se classe parmi les meilleurs courts métrages de Keaton.

À la fois DJ et créateur sonore, issu de la génération de l'électronique et du mixage, Jean-Yves Leloup fait partie des pionniers du « cinémix », un type de spectacle apparu dans les années 2000, au cours duquel un DJ créé, en direct une nouvelle bande-son sur un film muet.Dans ses performances, il ne se contente toutefois pas d'apporter au cinéma muet, une simple bande-son moderniste et électronique. Mélangeant les influences électro et pop, s'inspirant du classique, de la B.O de film comme du jazz, renouant parfois avec une certaine tradition avant-gardiste, et sans jamais oublier l'aspect ludique de sa démarche, il parvient à créer pour chaque film sur lesquels il travaille, une bande-son unique, au service de la narration et des personnages.

À propos des nombreux films burlesques de Buster Keaton, pour lesquels il a créé de nouvelles musiques, il joue avec les références musicales, accompagne la gestuelle des comédiens, apporte une réelle fantaisie à son mix, tout en conservant une trame et une pulsation sonore continue, qui immerge le spectateur dans un nouveau type de bande-son.

 

 

  • Imprimer
  • Envoyer par mail